fbpx
ThemeRecherche
Recherche

Vous êtes-vous jamais demandés comment l’information arrive jusqu’à chez-vous et quelle importance la technologie peut avoir dans sa diffusion ?

C’est vrai ça, comment elle arrive chez moi l’information ?

La majorité des accès à Internet dans le monde sont basés sur des technologies DSL (Digital Subscriber Line ou ligne numérique d’abonné) comme par exemple l’ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line ou liaison numérique asymétrique) qui passe par les traditionnels fils de cuivre du téléphone.

Comme son nom l’indique, la technologie ADSL fournit un débit asymétrique. C’est à dire que le flux de données montant est plus faible que celui descendant dans un rapport qui varie généralement de 5 à 20. Cette asymétrie permet d’éviter les parasites sur la ligne et donc de maximiser le transfert de données.

 

Et ça marche ?

Oui, ça marche. Bien même, mais la vitesse de transmission de l’ADSL – le débit – est limitée et il faut se tourner vers de nouvelles technologies pour acheminer à l’utilisateur la masse d’informations que l’on trouve sur Internet.
Bon alors qu’est-ce qu’on propose ?
Aujourd’hui, on installe partout de la fibre optique dont le débit, environ 10’000 fois supérieur à celui du fil de cuivre.

La fibre optique c’est un fil de verre ou de plastique fin comme un cheveu qui conduit la lumière au lieu de l’électricité. Elle a pour avantage notable d’être insensible aux perturbations électriques extérieures comme le tram par exemple. Elle fût longtemps réservée aux communications entre opérateurs de télécommunications ou interentreprises en raison de son coût élevé, mais son prix ayant quelque peu diminué avec le temps, il devient aujourd’hui envisageable de la proposer aux particuliers ; c’est ce que l’on appelle le FTTH, ou Fiber To The Home, littéralement « fibre jusqu’à la maison. »

 

Tout baigne alors ?

Presque ! Amener la fibre jusqu’au logement de l’abonné implique souvent des rénovations lourdes dans les immeubles, ce qui peut représenter un coût d’investissement non négligeable.

 

Même pas mal, on a la réponse !

Les opérateurs penchent donc de plus en plus en faveur d’une solution hybride : fibre au cœur du réseau et reprise des infrastructures existantes – les bons vieux fils de cuivre – dans les bâtiments. C’est ce qu’on appelle le FTTB ou Fiber To The Building, littéralement « fibre jusqu’au bâtiment ». De cette manière, en couplant son réseau de fibre optique avec le câble de l’immeuble, naxoo peut proposer son réseau Ultra Haut Débit (UHD) avec débits pouvant aller jusqu’à 500 Mb/s aux meilleurs tarifs du marché.

 

OK, mais en vrai, de quel débit ai-je besoin pour mon raccordement Internet ?

Usage Débit
Consulter des sites et e-mails 1 à 2 Mb/s peuvent suffire.
Télécharger films / musique de 10 Mb/s à 50 Mb/s
Regarder des films en streaming > 10 Mb/s
Jouer en ligne Ça dépend du jeu ; à partir de 10Mb/s
Télécharger des DVD 50Mb/s et plus

 

Attention, si plusieurs utilisateurs sont connectés en même temps il faut prévoir une vitesse plus élevée.

Dans un prochain article nous partirons en intervention avec les techniciens naxoo et nous verrons la mise en place de la fibre optique dans les bâtiments genevois, ça promet un article excitant !

?>

Partager

Partage facebook Partage twitter Partage Google+
close
Une erreur est survenue, le produit n'a pas pu être ajouté au panier.